Au festival No Logo, l’euro n’aura olus l’exclusivité. Pour la première fois, les festivaliers pourront régler leurs achats en “pives”, la monnaie franc-comtoise locale, déjà utilisée à Poligny et Lons-le-Saunier.

Article intégral